Signaler

Les attentats et les enfants [Résolu]

Créer une discussion angymega 30Messages postés dimanche 17 avril 2016Date d'inscription 17 juin 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 4 mai 2016 à 15:58 par Manou
Bonjour,
Je viens vers vous aujourd'hui pour un sujet assez sensible pour nous.
Nous avons comme tout le monde eu beaucoup de mal a expliquer la douleur des attentats de Paris et de Bruxelles à nos enfants.


Depuis, ils font beaucoup de cauchemars et ils ont peur que tout recommence, nous essayons de les rassurer du mieux que nous pouvons mais comment faire quand cette peur s'étend à la famille complète ?
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

C'est une étape difficile pour nous en tant qu'adulte alors pour les enfants cela l'est malheureusement d'autant plus.
Leurs insouciances, leurs visions du monde, leur extrême fragilité pour certains sont complètement bouleversées.

Vous avez votre rôle à jouer bien sûr mais également tout le personnel encadrant de l'école ainsi que la famille : grand parent, oncle et tante.
C'est une unité très forte d'amour qu"il faut créer autour d'eux afin de les préserver dans une sorte de petite bulle d'amour au sein du foyer.
angymega alexa271 - 27 avril 2016 à 19:35
Merci Alexa, je fais tout pour.
Ce n'est pas facile quand le matin ils me racontent leurs cauchemars.
Je pense prendre rendez-vous avec notre pédiatre car j'avoue être vraiment perdue.
J'ai un caractère fort mais je me sens démunie face à leurs peurs.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

Pour vous aider à expliquer l'inexplicable aux enfants, je vous conseille de lire l'article suivant pour les moins de 6 ans : http://www.pommedapi.com/Pour-les-parents/Attentats-de-Paris-que-dire-aux-plus-petits

Bon courage à vous…
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pauvre petit loups.
J'imagine cette angoisse que vous même vous pouvez avoir.
Continuez de bien communiquer avec eux et s'il le faut parlez en à votre pédiatre il saura très certainement vous aiguiller.
angymega al2799 - 27 avril 2016 à 19:37
Tout à fait c'est ce que je vais faire.
Je fais avec eux beaucoup de dessins, je communique mais j'ai l'impression que tout ce que je fais n'enlève pas leurs peurs et que rien ne les rassure.
Ils me demandent souvent si cela va engendrer une nouvelle guerre et je me sens complètement impuissante.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour
je ne sais pas si c'est la bonne méthode mais :
je dirais que ce sont des fous qui font les attentats qui ne pourrons plus recommencer ;qu'ils sont dans un endroit d'ou ils ne sortirons jamais ...............que les enfants n'ont pas de soucis a avoir leur famille veille sur eux
angymega labricole47 - 27 avril 2016 à 20:19
Bonjour, justement lors du premier attentat de Paris, ce genre de phrase fonctionnait. Cependant, ensuite quand ça a recommencé ils ont compris que les fous étaient plusieurs :(
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
C'est tellement délicat ...
Comme le dit Labricole, ce sont des fous et ils sont enfermés.

Les enfants sont si purs, ils n'ont pas de protection, ils sont sensibles, transparents et d'un coup nous les confrontons à la dureté et tout ce qu'il y a de plus ignoble dans l'humain.

Vous devez au maximum rester maître de la situation, n'oubliez jamais que vous êtes les piliers de la famille et il ne faut surtout pas que cette peur se répande dans toute la famille.

Vous savez, j'ai peur aussi et j'ai fais un long travail pour accepter ma peur. Je n'ai pas été confronté à cela avec mon enfant car elle est heureusement trop petite pour comprendre mais j'ai travaillé sur moi pour continuer à vivre. Par contre je ne fais pas comme si de rien n'était, j'ai juste mis ma peur de côté et surtout j'ai accepté d'avoir peur.

En tant qu'adulte une fois l'acceptation passée, vous devez tout faire pour rassurer vos petits bouts le mieux que vous pouvez, rappelez leur le plus souvent possible que vous serez toujours là pour eux.
angymega AlexandraH - 29 avril 2016 à 21:41
C'est certain. On ne s'en rend pas vraiment compte en tant qu'adulte car la vie reprend : travail, famille et tout ce qui va avec mais on n'en sort pas indemne ; la blessure et l'incompréhension reste.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
face aux enfants nous ne pouvons que les assurer de notre protection que rien ne leur arrivera nous les protégerons
...même si au fond de nous nous savons que nous sommes impuissants contre les fous ;la maladie ;les accidents ;la mort....et tant d'autres ..... ce n'est pas facile ... si vous avez la chance d’être géographiquement loin des attentas vous pouvez leur dire que c'est là bas loinnnnnn que cela se passe

souvent le temps efface

angymega labricole47 - 29 avril 2016 à 21:42
Malheureusement, je n'ai pas cette chance car nous sommes proches de tout cela. En ce moment cela se tasse doucement, nous en avons parlé une bonne fois pour toute avec le papa également et je pense que nous avons réussi à rassurer les petits loups.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !